L'actualité de la course

Olivier Roussey et Philippe Burger, Gras Savoye Berger Simon Obportus

Olivier Roussey et Philippe Burger, Gras Savoye Berger Simon Obportus

« Ce bateau, c’est un élan de solidarité. On n’avait pas le budget suffisant et on a financé 50% du bateau grâce à des soutiens privés. Modeste budget, mais grandes ambitions ! Obportus, ça veut dire « qui conduit à bon port », ça porte chance… C’est un plan Lombard de 2012, plus performant que notre ancien Akilaria. Nous sommes des compétiteurs et ça nous plaît de venir nous frotter aux meilleurs. Le stress monte un peu à la veille du départ. Je commence à faire de la relaxation, je respire, tandis qu’Olivier est assez relax. Il faut maintenant s’isoler, faire le vide, rentrer dans la course, se coucher tôt ! Demain, on se donne rendez-vous vers 7h30 sur le bateau car nous quittons le ponton à 9h07… Nous sommes impatients d'y aller. »

Partager